Nouvelle construction

Comment réduire les coûts de construction de plus de 50% tout en maintenant une qualité élevée – Partie 1 – Principes de base

Posted by admin

Le coût des matériaux de construction n’a cessé d’augmenter au fil des ans.

Il y a cinq ans, le coût de construction moyen à Nairobi pour un bâtiment à prix moyen était de 15 000 KES par mètre carré.

Actuellement, ces coûts sont en hausse de 68% pour atteindre une moyenne de 22 000 KES par mètre carré.

La tendance ne semble pas ralentir de si tôt.

C’est pourquoi nous devons sortir des sentiers battus pour maintenir les coûts bas tout en conservant la même qualité ou une qualité de construction supérieure.

Ceci peut être réalisé grâce à des méthodes ingénieuses de réduction des coûts de la phase de fondation à l’achèvement.

FONDATION

En moyenne, une fondation coûte environ 10% du coût total de construction.

Les travaux les plus importants dans une fondation sont:

1. Excavation

2. Travaux de béton armé [foundation footing and ground floor slab]

3. Maçonnerie jusqu’au rez-de-chaussée

Les coûts d’excavation peuvent être réduits en utilisant des machines – Excavatrices. Une excavatrice est louée à un coût moyen de KES 6000 par heure et il faudrait 2 à 3 heures pour creuser les fondations d’une maison de 3 chambres. Cela porte les coûts à 6000 kes x3 = 18 000 kes.

L’excavation de la même chose avec du travail manuel prendrait en moyenne 7 jours avec 10 hommes, pour un coût de 300 kes par jour. Cela porte le coût à 300 KES X 10 X 7 = 21 000 KES.

Travaux de béton armé

Il s’agit de béton armé d’acier tourné.

Un mètre cube de béton coûte en moyenne 7 sacs de ciment et coûte au moins 8 000 KES.

Un mètre cube de pierre de maçonnerie se compose de 75 briques de 300 mm de long sur 200 mm de large. Chaque pierre coûte en moyenne 25 KES. Cela est estimé à environ 25 KES X 75 = 1 875 KES.

C’est environ 75% moins cher que le béton.

La base de fondation en béton armé peut être remplacée par un mur de maçonnerie pour réaliser cette économie majeure.

Plaque de rez-de-chaussée.

Une dalle de plancher en béton armé coûte en moyenne 1 200 KES par mètre carré.

Les murs de maçonnerie horizontaux peuvent remplacer cette plaque. Un mètre carré de mur de maçonnerie avec des briques découpées à la machine coûte KES 40 X 15 Briques = KES 600. Ajoutez 100 KES pour le plâtre de ciment et cela porte à KES 700 par mètre carré. Cela se traduit par une économie de près de 45%.

Les vieilles maisons coloniales construites au Kenya au début des années 1900 utilisaient ces méthodes rentables et sont toujours debout.

Un bon exemple est le mess des officiers de la ferme Bahati du Service national de la jeunesse à Nyandarua.

La base de fondation et la dalle de plancher sont constituées de murs de maçonnerie et sont encore debout près de 100 ans depuis le jour où elles ont été construites.

Avec l’adoption de la nouvelle constitution, nous espérons qu’une telle méthode de construction de fondations sera autorisée par le gouvernement local. Le code de construction actuel au Kenya spécifie que trop de béton / ciment est utilisé, ce qui entraîne des coûts élevés pour la construction des fondations.

Conclusion.

Utilisation de machines pour les travaux d’excavation [15% savings] et l’utilisation de la maçonnerie pour remplacer le béton armé sur les pieux de fondation [75% savings] et rez-de-chaussée [45% savings], cela permettra d’économiser considérablement sur le coût total de construction de la fondation.

Francis Gichuhi

http://www.a4architect.com

Leave A Comment