Nouvelle construction

Coffrages isolants pour béton – ICF dans les climats tropicaux

Posted by admin

Alors que de nombreuses personnes dans les pays en développement peuvent voir les avantages de l’utilisation de coffrages isolants en béton (CIF) dans les nouvelles constructions, c’est l’efficacité des CIF dans les climats tropicaux. Le Ghana est un pays tropical avec des températures allant d’environ 21 degrés Celsius à 32 degrés Celsius (70 à 90 degrés Fahrenheit) et une humidité élevée. Il y a peu de différence entre les températures diurnes et nocturnes. Les ICF, qui se sont avérés performants dans les climats saisonniers, fonctionnent également bien dans les climats tropicaux.

Les coffrages isolants en béton (ICF) sont un bloc de mousse qui reste en place et est empilé pour former des fondations et des murs structurels. Une fois les barres d’armature en place, le béton est coulé dans la cavité, créant un mur de béton solide de 10,16 cm (4 po) avec une isolation de 6,35 cm (2,5 po) de chaque côté. Cela crée un bâtiment robuste et économe en énergie (valeur R 22).

Le mur en béton massif de 10,16 cm (4 po) forme une masse thermique pour la maison. La masse thermique met longtemps à se réchauffer. Le béton est un bon matériau de masse thermique car c’est un conducteur de chaleur lent. À l’ombre du soleil, le béton des murs empêche efficacement la chaleur du climat de pénétrer à l’intérieur du bâtiment. L’abat-jour est produit par l’isolant de 6,35 cm (2,5 po) de chaque côté du mur de béton. Une fois la maison ou le bâtiment construit, le bloc ICF restera en place, permettant aux panneaux de polystyrène expansé (PSE) de servir d’isolant du bâtiment.

Les constructeurs ghanéens construisent normalement des maisons à partir de blocs de béton sans isolation. Les maisons en béton ICF seraient entourées d’un isolant en polystyrène expansé (EPS). L’EPS est utilisé dans les chambres froides, les conteneurs réfrigérés mobiles et les glacières de qualité commerciale. Les aliments placés dans des glacières resteront au frais pendant de longues périodes, en particulier avec l’ajout d’un sac de glace. Tout comme les articles dans la glacière, les habitants des maisons et des bâtiments ICF restent relativement plus frais que dans les maisons et les bâtiments de construction conventionnelle.

Certains constructeurs ghanéens ont recours à la simple application de panneaux EPS sur les murs des bâtiments en blocs de béton. Bien que cette méthode de construction produise un meilleur bâtiment que les blocs de béton seuls, elle utilise toujours la même méthode de construction en blocs de béton à forte intensité de main-d’œuvre et réduit les avantages d’un mur en béton massif.

Les ICF sont beaucoup plus légers que les blocs de béton et ne pèsent que 6,5 livres par bloc ICF. En raison de son poids, il nécessite moins d’endurance musculaire ou de force pour devenir de précieux travailleurs. Une équipe habituée à construire avec des blocs de béton peut facilement passer aux blocs ICF. Chaque bloc ICF occupe 0,495 mètre carré (5,33 pieds carrés) d’espace mural extérieur. Les maisons sont construites en deux fois moins de temps avec des blocs de béton et un bâtiment est créé qui est structurellement solide. Les propriétaires de maisons ICF bénéficient de températures plus fraîches et uniformes dans les zones à climat tropical. Si le propriétaire choisit d’installer un système de refroidissement, le propriétaire aura moins besoin de le faire fonctionner. En raison de la résistance au transfert de chaleur trouvée dans la construction des blocs ICF, les ICF sont utiles dans toutes les nouvelles constructions ghanéennes.

Leave A Comment